Boire sa nuit

Jean-Baptiste Pélissier

Jean-Baptiste Pélissier

J'accroche une âme au passage dans ce monde de silence et de solitude, je la touche, je la relâche nourri d'un soupçon supplémentaire, je l'invite à la visite, à l'errance, à la contemplation.

https://recitsinterieur.blogspot.fr
https://www.facebook.com/jean.baptist.pelissier/

Boire sa nuit comme du petit lait
Jusqu'à l'encre dorée
De l'aube
Vivre à en crever
Pleurer de rire
Saler son pain avec les larmes du bonheur
Être ce miracle mystère
Entre le ciel et la terre
Chevauchant des nuages de poussière
Être l'orage chatoyant
L'averse salutaire
De sa joie la plus triste
Composer de belles prières païennes
Pour l'ombre des arbres
Pour le chant des ruisseaux
La douceur du repos
Les plumes
L'eau


Un tissu se déchire
Derrière sa ruine le ciel est pur
Ce jour est la dernière page du monde
Elle est pour toi
Un tissu se déchire et dans les plis froissés
Juste de la poussière
Un tissu se déchire et derrière
Un éclat, un diamant, une source, un baiser, que sais-je ?
Une étoile un peu rose qui fredonne en secret

Bois ta nuit comme du petit lait
Jusqu'à l'encre dorée
De l'aube

© Short Édition
Une autre histoire ?
Choisissez votre temps de lecture